L’orthodontie et l’orthodontiste

L’orthodontie consiste à déplacer les dents et à rétablir une croissance harmonieuse au niveau des mâchoires afin de retrouver un alignement dentaire harmonieux et afin de retrouver un équilibre musculo-fonctionnel.

Les relations très étroites entre respiration, déglution et phonation ne sont plus à démontrer. Si une de ces fonctions est entravée, une réaction en cascade dysfonctionnelle se met en place au niveau musculaire, dentaire et squelettique et aboutit à des problèmes au niveau des mâchoires.

Une prise en charge précoce peut donc s’avérer salutaire pour éviter que le trouble ne s’inscrive en dysfonction et aboutisse à des décalages squelettiques au niveau des mâchoires.

Si ces décalages osseux existent des appareils d’orthopédie peuvent être indiqués pour accélérer ou freiner la croissance et ainsi éviter un traitement chirurgical en fin de croissance ou chez l’adulte, lorsque la croissance n’est plus possible.

Les Spécialistes qualifiés en orthopédie Dento-faciale ou « orthodontistes »

Un orthodontiste est titulaire du Doctorat en Chirurgie dentaire (6 années d’études après un concours d’entrée commun avec les médecins). Après cela il passe un concours d’entrée pour effectuer sa spécialisation en orthodontie. Celle –ci dure 4 ans est sanctionnée par un examen national qui délivre le diplôme d’orthodontiste. Par conséquent il devient orthodontiste exclusif et ne réalise plus de soins dentaires.
C’est la seule spécialité qui existe après chirurgie dentaire et qui délivre un diplôme national. Tous les Diplômes universitaires sont propres à chaque faculté et ne sont pas reconnus comme une spécialité par le conseil de l’ordre des chirurgiens dentistes.